Lire la suite…

26 septembre 2007 - Catégorie : bonnes pratiques
Mots clés : , ,

Le titre de ce billet est volontairement inadéquat, inutilisable, et inaccessible. Et j’ai beaucoup hésité avant de renoncer à le renommer “Donnez du sens à vos liens” ou “Résumez la cible de votre lien dans son texte”. J’aurais aussi pu le nommer “Cliquez ici !”…

Le titre de ce billet ne donne aucune information sur le contenu du billet lui-même, ni même sur l’endroit où il mènera. On se doute que le contenu allait parler de près ou de loin du Web, de l’utilisabilité, des bonnes pratiques, mais il a fallu analyser le contexte dans lequel se trouvait ce titre pour imaginer ce qui se trouvait dans le billet.

Prenons un exemple fréquemment rencontré : les news de pages d’accueil.

Mauvaise usage des hyperliens
Le titre de l’information et le résumé précédant le lien nous indiquent que l’on va a priori trouver des informations sur la dernière journée de championnat, mais cette information ne découle que de nos déductions. Rien ne nous dit que nous ne nous dirigeons pas vers le classement du championnat ou le résumé du match Trifouilli contre Pétaouchnok.

Bon usage des hyperliens
Mêmes informations, même mise en page, sauf que cette fois-ci, le lien nous dit où on va : vers un article qui résume la dernière journée de championnat.

Ce lien présente des avantages par rapport au précédent :

  • il indique le contenu vers lequel il mène;
  • il a un sens, indépendamment des informations tirées des contenus le précédant;
  • tous les utilisateurs le comprendront de la même façon;

Le dernier point est le plus important. Les visiteurs utilisant un navigateur dans des conditions standards, les visiteurs utilisant un lecteur d’écran, ceux naviguant sur un téléphone portable, les robots des moteurs de recherche, les visiteurs lisant les pages en parcourant les liens des yeux, tous doivent comprendre la même chose en arrivant sur ce lien. Le référencement de l’article et l’accessibilité du contenu en dépendent.

Pour finir, je rajouterai qu’il s’agit aussi de mettre un peu de (bon) sens dans le contenu d’un site : 6 liens décrivant leur cible apportent plus en qualité et en confort de lecture que 6 “Lire la suite…”, “Cliquez ici !”, ou “Voir l’article”.

Quelques liens sur les bonnes pratiques en matière d’hyperliens :

Inscriptions Paris Web 2007, c’est parti !

25 septembre 2007 - Catégorie : paris web
Mots clés : , ,

Nous lançons aujourd’hui les inscriptions pour les conférences Paris Web 2007 les 15, 16 et 17 novembre prochains.

Il en coûte 100 euros pour les 2 jours de conférences, et le samedi dédié aux ateliers est au prix symbolique de 10 euros. Oui Maryse, 10 euros seulement pour cette magnifique journée d’ateliers ! 10 euros seulement pour voir Chris Heilmann, Raphaël Goëtter, Elie Sloïm, et tant d’autres vous donner conseils et bonnes pratiques sur les domaines où ils sont experts. C’est pas beautiful ?

Toutes les infos sur la page des inscriptions de Paris Web 2007.

Votez pour Montcuq !

20 septembre 2007 - Catégorie : web
Mots clés :

Votez pour Montcuq au Monopoly

Le Web, c’est pas rigolo tous les jours. Entre les sites à 2 balles (Orange Rugby, hein, pas le blog de Ronez, non mais ho…) et les services tout pourris, on se demande des fois pourquoi on se bat pour un Web de qualité.

Heureusement, des boites comme Hasbro lancent des jeux a priori anodins, et il suffit d’une phrase sur Twitter, des groupes sur Fessebouc, pour que Montcuq se retrouve en pole position. Ah oui, je dois finir ma phase : pour devenir une nouvelle case du Monopoly.

Ah, c’est beau le contenu généré par les utilisateurs. Si en plus ça gagne nos plateaux de jeux…

Votez pour Montcuq !

Google Docs, le Microsoft killer ?

19 septembre 2007 - Catégorie : web
Mots clés : ,

Logo de Google Docs

J’utilise tous les jours les services de Google :

  • Gmail gère toutes mes boites mail
  • Google Calendar, si pratique grâce à l’envoi des alertes par SMS
  • Google Reader, qui est la plaque tournante de mes fils RSS
  • Google Groupes (je participe à 3 groupes différents, tous privés, pour des clients ou pour Paris Web, par exemple)
  • Le moteur de recherche, forcément
  • Google Maps, personnellement j’ai zappé Mappy

Néanmoins, j’ai arrêté Google Bookmarks pour migrer sur del.icio.us. Si Google a bien un service à améliorer, c’est celui-là, ils sont clairement à la traine, tant l’outil est peu pratique et mal intégré.

Et depuis quelques mois, le superbe Google Docs.

Google complète depuis hier son offre avec le chainon manquant : un outil de présentation, Google Presently. Celui ci est désarmant de simplicité, et s’intègre parfaitement au navigateur (je l’ai testé sous Firefox et IE6, rien à redire). Les diapositives se créent rapidement et facilement, les fonds sont tout à fait exploitables en présentation professionnelle, et surtout, la publication est très facile. En un clic, il est possible de déclencher la visionneuse, de la mettre en plein écran, et, must du must collaboratif, un chat est disponible au premier plan, permettant de discuter de la présentation en live. Manque plus que le chat vidéo, et on tient là l’outil collaboratif de la morkitu.

Je vous invite à lire la présentation succinte mais efficace de Google Presently chez WebRankInfo.

Avec une offre de services toujours plus complète et des partenariats qui lui permettront de poser les 2 pieds sur le marché des entreprises, Google se positionne de plus en plus comme acteur global de l’informatique, au-delà du sempiternel moteur de recherche. Fort de son leadership sur le marché des liens sponsorisés, Google développe des applications qui, si elles permettent toujours plus d’affichage de ses publicités, donnent à Google l’occasion d’entrer dans des nouveaux marchés et de concurrencer Microsoft sur son terrain, alors que ce même Microsoft a totalement échoué dans son entreprise de déboulonner Google dans le domaine des moteurs de recherche. Yen a un que ça doit gratter du côté de Redmond…

Je partage l’analyse de Tendances.IT relayée par Fred Cavazza : Microsoft se trouve aujourd’hui dans uns position délicate. Mais comme on dit dans nos rédactions des sports, c’est dans la difficulté qu’on reconnait les grandes équipes…

1er Wasp Café à Paris le 26 septembre prochain !

14 septembre 2007 - Catégorie : bonnes pratiques
Mots clés : , ,

En voilà une initiative qu’elle est bonne ! Et on la doit au groupe de liaison international du Web Standards Project, composé d’Aurélien Levy, Marie Alhomme, Thierry Régagnon, et Stéphane Deschamps.

Le 1er WaSP café aura lieu le mercredi 26 septembre à partir de 19h chez Urbi et Orbi, 93 rue Montmartre, 75002 Paris. Personnellement, j’y serai, ce sera l’occasion de croiser des pompeurs et plein d’autres gens qu’ils sont intéressants.

Toutes les infos sur ce billet sur fairytells.

[edit] Ah ben non, je n’y serai probablement pas.