Lire la suite…

26 septembre 2007 - Catégorie : bonnes pratiques
Mots clés : , ,

Le titre de ce billet est volontairement inadéquat, inutilisable, et inaccessible. Et j’ai beaucoup hésité avant de renoncer à le renommer “Donnez du sens à vos liens” ou “Résumez la cible de votre lien dans son texte”. J’aurais aussi pu le nommer “Cliquez ici !”…

Le titre de ce billet ne donne aucune information sur le contenu du billet lui-même, ni même sur l’endroit où il mènera. On se doute que le contenu allait parler de près ou de loin du Web, de l’utilisabilité, des bonnes pratiques, mais il a fallu analyser le contexte dans lequel se trouvait ce titre pour imaginer ce qui se trouvait dans le billet.

Prenons un exemple fréquemment rencontré : les news de pages d’accueil.

Mauvaise usage des hyperliens
Le titre de l’information et le résumé précédant le lien nous indiquent que l’on va a priori trouver des informations sur la dernière journée de championnat, mais cette information ne découle que de nos déductions. Rien ne nous dit que nous ne nous dirigeons pas vers le classement du championnat ou le résumé du match Trifouilli contre Pétaouchnok.

Bon usage des hyperliens
Mêmes informations, même mise en page, sauf que cette fois-ci, le lien nous dit où on va : vers un article qui résume la dernière journée de championnat.

Ce lien présente des avantages par rapport au précédent :

  • il indique le contenu vers lequel il mène;
  • il a un sens, indépendamment des informations tirées des contenus le précédant;
  • tous les utilisateurs le comprendront de la même façon;

Le dernier point est le plus important. Les visiteurs utilisant un navigateur dans des conditions standards, les visiteurs utilisant un lecteur d’écran, ceux naviguant sur un téléphone portable, les robots des moteurs de recherche, les visiteurs lisant les pages en parcourant les liens des yeux, tous doivent comprendre la même chose en arrivant sur ce lien. Le référencement de l’article et l’accessibilité du contenu en dépendent.

Pour finir, je rajouterai qu’il s’agit aussi de mettre un peu de (bon) sens dans le contenu d’un site : 6 liens décrivant leur cible apportent plus en qualité et en confort de lecture que 6 “Lire la suite…”, “Cliquez ici !”, ou “Voir l’article”.

Quelques liens sur les bonnes pratiques en matière d’hyperliens :